Accueil  > Danse  > Les styles de danse
Imprimer la page
Partager

Les styles de danse

Tous les cours de danse commencent par une succession d’exercices où l’accent est mis sur le travail postural et l’analyse fonctionnelle.

L’apprentissage des muscles, des os, la conscience de son mouvement sont des étapes essentielles pour acquérir la technique.

Par la suite, sous forme de déplacements et de chorégraphies, sont travaillés les fondamentaux, le vocabulaire et la terminologie propres à l’esthétique de la danse enseignée.

L’AMD vous propose 3 esthétiques de danse, dès 8 ans, en parcours libre ou diplômant.

LE TRONC COMMUN POUR COMMENCER LA DANSE :

Eveil à la danse (pour les 4 ans et 5 ans) & initiation à la danse (pour les 6 ans et 7 ans).

Faire découvrir le corps et ses possibilités, développer l’habilité corporelle dans le mouvement dansé, associer l’approche de la musique et de la danse, percevoir, découvrir et structurer l’espace, favoriser la socialisation de l’enfant et la pratique collective.

LA DANSE CLASSIQUE

La danse classique rassemble plusieurs techniques et mouvements spécifiques et gracieux. Aérienne et fluide, elle se révèle dans des ballets et des chorégraphies. La danse classique a pour principes fondateurs l’« en dehors », les cinq positions de références, l’aplomb, la rigueur et la netteté.

Au 19ème siècle, elle s’enrichit avec l’apparition des pointes qui offrent de nouvelles possibilités.

Petit zoom sur : La danse néo-classique

Ouvrant le ballet à la modernité, le « néoclassique » est une conception de la danse qui se développe au XXe avec les Ballets russes.

Il s’appuie sur le ballet académique dont il s’inspire tout en en respectant les codes, tentant d’en reculer les limites en proposant des idées nouvelles.

LA DANSE JAZZ

Rythmique, dynamique, expressive, contrastée, métissée… autant d’adjectifs qui pourraient définir la danse jazz. Cette discipline créative possède une spontanéité irréductible et permet au danseur une grande liberté d’expression de ses émotions.

LA DANSE CONTEMPORAINE

La danse contemporaine marie mouvement et poésie. D’un point de vue technique, la danse contemporaine est une danse dite « dans le sol », c’est-à-dire qu’elle inclut des séquences de mouvements sur jambes pliées, par opposition à la danse classique qui pourrait être qualifiée « d’aérienne ».

Elle se caractérise par l’importance accordée à la mobilité et la souplesse du corps, le rapport à l’autre ainsi que le contact avec le sol, établi au moyen du pied nu.

L’émotion, au cœur des mouvements, fait de la danse contemporaine une discipline en perpétuelle recherche de créativité et d’expression plus que d’esthétisme et de virtuosité propre au ballet classique.